[BD] Dieu en personne

Dieu descend de son séant pour se présenter, en personne, sur Terre, lors d’un recensement de la population. Cette scène inaugurale est non l’origine du capharnaüm médiatique généré par ce divin avènement, mais de son adaptation cinéma. Tout l’art de Marc-Antoine Mathieu est là, dans ces premières planches. Il décadre sa narration (du fait prétendument réel vers sa relecture cinématographique) comme il décadre ses images (plus tard, ce technicien de surface que l’on découvre finalement dans le creux d’une antenne géante). Tout est détail et le détail fait partie d’un tout, apportant à chaque case un autre point de vue sur le récit. Un jeu de poupées gigognes révélant non le caractère infini du questionnement que soulève l’existence d’un être supérieur, mais le besoin de narration de notre société. Ainsi, les publicitaires tentent de raconter Dieu à travers un logo, les écrivains et dramaturges aux travers des récits, les plasticiens et peintres à travers des œuvres plastiques et picturales. À la clé : l’idée d’accéder à la compréhension de l’inexplicable par le truchement de ses représentations.

En parallèle à cette effervescence artistico-médiatique, se prépare le procès de Dieu. Dans le palais de la justice des Hommes arbitrant sur la responsabilité du divin dans les malheurs du monde, s’affronte le libre arbitre et le déterminisme dans l’espoir peut-être de percer les mystères de l’existence humaine. Mais pour comprendre sa propre existence, encore faut-il que soit questionnée celle de son prétendu géniteur. Au final, aucun bipède ne posera la seule question qui vaille. Seul un programme électronique enregistrant l’Histoire de l’humanité se risquera à la lui poser pour obtenir une réponse absconse qui se soldera sur un non lieu.

Dieu en personne ne semble pas s’inscrire dans la définition de la lecture plaisir tant les dialogues et les illustrations interpellent notre intellect. Pourtant, quel plaisir pour notre cervelle racornie d’être stimulée de la sorte !

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s